(CercleFinance.com) – Le produit intérieur brut (PIB) du Royaume Uni a augmenté de 0,2% en volume au dernier trimestre 2018 par rapport au troisième, selon l’estimation initiale publiée ce lundi par l’Office National de Statistiques (ONS).

Les dépenses de consommations privées et publiques ont contribué positivement à cette croissance, alors que la formation brute du capital fixe (investissement) et le commerce extérieur ont pesé négativement.

Ainsi, sur l’ensemble de 2018, l’économie britannique n’a progressé que de 1,4% par rapport à l’année précédente, soit la plus faible croissance observée depuis 2009.

Copyright © 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.