(CercleFinance.com) – A mi-séance en Europe, le prochain contrat à terme sur le baril de Brent de mer du Nord continuait de grimper : + 1,5% à 64,6 dollars, le WTI prenant 1% à 54,4 dollars.

Au-delà des fondamentaux et du ralentissement économique, les opérateurs sont toujours sensibles aux ‘annonces de réduction de production et d’exportations de l’Arabie saoudite’, souligne un spécialiste ce matin. Rappelons que ce pays est le leader du cartel pétrolier qu’est l’Opep, qui a encore renforcé son emprise sur le marché en s’alliant avec d’autres producteurs emmenés par la Russie.

Autre élément favorable ce midi : ‘Concernant les discussions commerciales avec les Etats-Unis, les négociations ont repris à Pékin entre le vice-premier ministre chinois Liu He, le représentant américain au commerce R. Lighthizer et le secrétaire au Trésor S. Mnuchin’, commentent les analystes d’Invest Securities, qui ajoutent : ‘D. Trump a également laissé entendre qu’il pourrait reporter la date l’adoption des taxes supplémentaires sur les importations chinoises si des progrès suffisants sont réalisés.’

EG




Copyright © 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.