Création d'entreprise

Les créations d’entreprises accélèrent en France malgré la hausse des incertitudes. Après un petit +0,1% en mai, elles bondissent de 3% au mois de juin avec 67.778 sociétés enregistrées, selon les chiffres de l’Insee. Les créations d’entreprises classiques (35.587) sont supérieures aux immatriculations de micro-entreprises (32.191) avec +3,4% contre +2,5%.

Si le ‘commerce-transports-restauration’ reste le secteur où les créations sont les plus nombreuses (20.650), devant le ‘soutien aux entreprises’ (15.958), on observe une hausse sensible dans l’industrie, notamment manufacturière avec 2792 créations contre 2500 en avril.

Sur trois mois, le nombre cumulé d’entreprises créées augmente nettement (+15,3 % par rapport aux mêmes mois un an auparavant). Le secteur « soutien aux entreprises » est celui qui contribue le plus à cette hausse. Sur les trois derniers mois et par rapport aux mêmes mois un an auparavant, le nombre de créations croît de 7 000 dans ce secteur (dont +2 100 pour les activités de conseil pour les affaires et autres conseils de gestion).

+18% de créations dans l’industrie sur un an

Sur un an, le nombre cumulé d’entreprises créées augmente de nouveau fortement (+15,9 %). « Tous les types de créations sont en hausse : les immatriculations de micro-entrepreneurs (+26,6 %), les créations d’entreprises individuelles classiques (+10,0 %) et, dans une moindre mesure, celles de sociétés (+6,0 %) », observe l’Insee.

Le secteur ‘Commerce, transports, hébergement et restauration’ affiche la meilleure progression sur un an (+21%), devant les ‘activités immobilières’ (+19%) et l’industrie qui confirme son regain de forme avec une croissance annuelle de 17,9% dont +16% pour l’industrie manufacturière.

Rappelons que près de 700.000 entreprises ont été créées en France en 2018. Un chiffre record, avant tout porté par la croissance des demandes d’immatriculations de micro-entrepreneurs.

« La notion d’entreprenariat, notamment individuel, est de plus de plus intégrée par notre société. Ces chiffres correspondent à un mouvement de long terme », assure Bernard Cohen-Hadad, président de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) Paris – Île-de-France.

Ce seuil pourrait bien être passé cette année puisqu’on comptabilise déjà 412.508 créations d’entreprises sur les six premiers mois de l’année contre 354.302 en 2018 sur la même période.

Créations d'entreprises, juin 2019
Insee – Créations d’entreprises, juin 2019