Médicaments

AFP

Malgré les trous d’air, la production industrielle française reste dans le vert. Après une baisse de 2,3% en juin, elle regagne 0,3% en juillet, selon les chiffres de l’Insee.

Sur l’ensemble des trois mois terminés fin juillet, la production industrielle dans son ensemble a progressé de 0,4% par rapport aux trois mois précédents (février à avril). Sur un an, les hausses sur la période mai-juillet sont de 1,2% pour la production industrielle et de 0,7% pour la production manufacturière.

Dans le détail, dans le seul secteur manufacturier, la production a grimpé de 0,3% également, après avoir reculé de 2,2% en juin.

Chute dans l’auto et le textile

La production a vigoureusement rebondi (+6,7%) dans la pharmacie, après une dégringolade de 13,4% le mois précédent, a précisé l’institut statistique. Elle s’est par ailleurs stabilisée (+0,1%) dans la métallurgie et les produits métalliques, après avoir chuté de 2,2% en juin.

En revanche, la production a continué de se replier dans le secteur textile, habillement, cuir et chaussure (-0,9% après -0,7% en juin), comme dans l’automobile (-1,7% après -2,7%), et elle a trébuché dans le bois, papier et imprimerie (-2,1% après +1,5%).

La production se replie nettement dans les équipements électriques (−3,0 % après +0,9 %) tandis qu’elle se redresse dans les machines et équipements (+0,5 % après −4,3 % ) et les produits informatiques, électroniques et optiques (+0,4 % après −1,3 %).

Dans la catégorie cokéfaction et raffinage, la production s’est nettement ressaisie (+5,5%) après un repli de 9,2% le mois précédent.