Impôts CSG

Mauvaise nouvelle pour les grandes entreprises : l’impôt sur les sociétés ne baissera pas autant que prévu pour elles. Le gouvernement, en quête d’économies pour financer ses mesures de relance et de baisses d’impôts, a arbitré.

L’IS qui devait passer de 33 à 28% en 2020 pour les entreprises réalisant plus de 250 millions d’euros de chiffre d’affaires par an, passera finalement à 31%. De quoi générer 700 millions d’euros d’économies pour l’Etat.

Pour les autres entreprises, l’impôt sera bien réduit à 28% dès l’année prochaine.

Cette baisse d’impôt est stratégique pour l’attractivité de la France, l’un des rares pays européens à ne pas avoir diminué son taux d’IS depuis les années 2000. Nos voisins européens appliquent d’ailleurs tous des taux d’imposition inférieurs.

Rappelons que dans le même temps, Bercy a annoncé que la première niche fiscale pour les entreprises à être rabotée sera celle associée au gazole non routier. Au total, ces niches seront réduites de 615 millions d’euros en 2020.

Entre les niches et la baisse plus lente que prévu de l’IS, plus de 1,3 milliard d’euros d’économies seront réalisées en 2020, assure le gouvernement.