maddyness

L’écosystème est en ébullition… mais pas de quoi chauffer les investisseurs ! Avec 18 opérations, la semaine passée confirme que les startups françaises font l’objet de toutes les attentions des financiers, grands groupes comme VCs. Mais après un premier trimestre qui a aligné les méga-levées, ces derniers ont semble-t-il décidé de réduire le débit du robinet à financements. Ainsi, seuls 33,7 millions d’euros ont été rassemblé cette semaine, avec un tout petit ticket médian à 1,4 million d’euros. De quoi réjouir les jeunes pousses en phase d’amorçage : avec sept opérations inférieures ou égales à 1 million d’euros, l’investissement en seed continue d’être particulièrement dynamique. Au contraire des gros tickets qui se sont faits plus rares cette semaine : aucune entreprise n’a passé le cap des 10 millions d’euros levés et seules quatre ont égalé ou dépassé les 3 millions.

C’est le cas d’Azur Drones, qui a rassemblé pas moins de 9 millions d’euros auprès d’un mystérieux investisseur privé. Avec une vingtaine de millions d’euros engrangés en trois ans à peine, la startup fait un pied de nez à ceux qui s’impatientent du développement des drones – et des services associés. Cette nouvelle opération doit permettre à l’entreprise de poursuivre l’industrialisation du drone autonome Skeyetech et d’accélérer l’abordage de marchés étrangers.

La Martech lyonnaise Dawex se place deuxième avec une levée de 5 millions d’euros auprès d’un pool d’investisseurs de prestige : Amadeus, Itochu Corporation, Bouygues Construction, la Banque des Territoires ainsi qu’un investisseur privé. Une belle opération pour cette Bourse d’échange de données qui connaît un succès tout en discrétion. La jeune pousse a elle aussi des envies d’ailleurs, lorgnant notamment sur l’Asie et le Moyen-Orient après s’être déjà développée aux États-Unis.

Enfin, la Fintech Kard et la Medtech Sim&Cure se disputent la troisième marche du podium avec deux opérations de 3 millions d’euros. La première a convaincu plusieurs business angels de renom, à l’instar de Xavier Niel (Kima Ventures) et Francis Nappez (cofondateur de BlaBlaCar), tandis que la seconde s’est tournée vers des VCs (Elaia et IT Translation). Deux stratégies différentes mais qui ont toutes deux porté leurs fruits.

Une fois n’est pas coutume, plusieurs secteurs se sont distingué cette semaine. La Fintech, la Medtech, la mobilité, l’immobilier et la Legaltechcomptent chacun trois opérations ! Le premier s’en sort un peu mieux que les autres en valeur, avec trois levées au-delà du million d’euros (Kard, iPaidThat et Mipise). Notons que la situation est assez inédite pour la Medtech, qui draine en général des financements à plusieurs dizaines de millions d’euros. Enfin, après avoir connu une traversée du désert ces derniers mois, la LegalTech reprend des couleurs avec trois opérations dans des verticales distinctes (Foxnot pour les relations avec les notaires, Data Legal Drive pour le respect du RGPD et Yousign avec la signature électronique). Côté géographie, Bordeaux s’illustre pour la deuxième semaine d’affilée avec trois opérations (Azur Drones, NewHeat et Where You Love).

maddy 2
maddy 2
maddy 3

.

Autres actualités financières

• Fondée par des Français, la startup basée à Hong-Kong KaiOS Technologies lève 45 millions d’euros

Tiller rachète la startup espagnole Beesniss

• La startup Eoko passe sous la coupe de PrestaConcept

• La solution de téléconsultation Leah.Care s’associe à la MACSF

Jobijoba signe un partenariat avec O2 pour faciliter le recrutement dans le secteur des services à la personne

Idinvest Partners a bouclé la levée initiale de son fonds ISIA à 340 millions d’euros, qui financera le renouvellement des outils de production des PME industrielles européennes

Salesforce Ventures lance un nouveau fonds de 125 millions de dollars destiné aux startups européennes

Elaia Partners a bouclé le closing intermédiaire du PSL Innovation Fund à hauteur de 65 millions d’euros avec le soutien de Vilmorin&Cie, Bpifrance et le FEI

Sofinnova Partners lance son fonds MD Start III, pour un montant de 48 millions d’euros, dédié à l’accélération de Medtech

Dans quels projets investir ?

Extracadabra propose aux professionnels de l’hôtellerie-restauration (restaurants, bars, traiteurs, hôtels, etc.) une solution pour trouver rapidement et simplement du personnel qualifié et gérer leur flexibilité. La startup recense aussi bien des contrats en CDI que des missions saisonnières ou ponctuelles. Aujourd’hui active en Île-de-France, la solution devrait bientôt être étendue à l’ensemble du territoire français. Objectif ? 1 million d’euros.

Glowee développe un système de lumière biologique et vivant pour repenser l’industrie de la lumière. À la rencontre de la biotechnologie et du design, la startup réinvente la manière de produire et de consommer la lumière. Appelée bioluminescence, cette lumière est produite par les lucioles mais surtout plus de 80% des organismes marins et permet de réduire l’impact environnemental de la lumière artificielle. Objectif ? 600 000 euros.