(CercleFinance.com) – Le groupe canadien Bombardier fait état ce jour, pour son exercice 2018, d’un RAII (résultat avant intérêts et impôts), hors éléments spéciaux, de 1,001 milliard de dollars, en hausse de 42% en l’espace de 12 mois.

En intégrant les éléments exceptionnels, le RAII s’affiche en augmentation de 235% par rapport à 2017. Quant aux revenus, ils sont stables : 16,2 milliards en 2017, 16,2 milliards en 2018. La marge avant éléments spéciaux est, elle, en hausse de 180 points de base sur douze mois, atteignant 6,3%.

‘Alors que nous entamons la quatrième année de notre plan de redressement, Bombardier est une entreprise beaucoup plus solide. Les principaux risques de nos programmes ont été atténués, notre cycle d’investissements intensifs est derrière nous et nos secteurs d’activité sont bien placés pour croître. En 2019, nos efforts seront axés sur une exécution sans faille de nos projets ferroviaires, l’accélération de la production d’avions Global 7500 et la mise en service des avions Global 5500 et Global 6500. Nous continuerons aussi à améliorer notre performance financière par une allocation disciplinée des capitaux, une productivité accrue et des gains en efficacité dans l’ensemble de l’entreprise’, commente Alain Bellemare, président et chef de la direction de Bombardier.


Copyright © 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.