alibaba

La guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis semble glisser sur Alibaba qui profite d’une croissance à trois chiffres. Le Amazon chinois fait état pour son premier trimestre d’un bénéfice net en hausse de 145% à 3,1 milliards de dollars (21,2 milliards yuans).

Sur la période allant d’avril à juin, le chiffre d’affaires s’est établi à 16,7 milliards de dollars (114,9 milliards de yuans), en hausse de 42%, et au-dessus des attentes des analystes, selon ses résultats publiés jeudi.

« Alibaba a connu un excellent trimestre, en élargissant notre base d’utilisateurs à 674 millions d’utilisateurs actifs », a réagi le PDG du groupe, Daniel Zhang, cité dans le communiqué, soit une progression annuelle de 17%.

Vers une seconde cotation à Hong Kong ?

Toutes les activités du groupe sont dans le vert avec en premier lieu le commerce en ligne. Grâce à une opération promotionnelle durant la première moitié de juin, Alibaba a pu compter sur « des ventes solides » à travers sa plateforme de vente Tmall, et « une meilleure pénétration dans des marchés moins matures ». En conséquence, ses ventes ont augmenté de 38% sur un an.

Pourtant, la consommation des ménages chinois a tendance à ralentir. Le dernier chiffre des ventes de détail progresse de 7,6% alors que le consensus tablait sur une hausse de 8,6%.

Dans le cloud, Alibaba affiche des revenus en hausse de 66% à 1,13 milliard de dollars, portés par le lancement de plus de 300 nouveaux produits, dans l’intelligence artificielle, la sécurité et les données.

Coté à Wall Street depuis 2014, le géant chinois réfléchit selon la presse américaine à effectuer une deuxième cotation à Hong Kong, qui pourrait lui permettre de lever 20 milliards de dollars.